03/07/2009

Près de 400 000 francs


Eugène Janvier de la Motte. Photographie Franck. © Collection L. D
.
"Étant préfet de l'Eure, M. Janvier fut mis en rapport par la proxénète Lang qui demeurait alors rue Pigalle 65, avec Mlle Crénisse. Cette dernière n'était pas heureuse et logeait en garni, mais elle était jolie, aussi M. Janvier a-t-il été très généreux à son égard car dans l'espace de deux années, il a dépensé pour elle près de 400 000 francs. C'était du reste un mari garçon qui ne se gênait pas du tout pour faire venir ses maîtresses de Paris à la préfecture d'Évreux pour les faire assister aux bals et aux fêtes qu'il donnait.
… M. Janvier, après Crénisse, fit la connaissance de Blanche Pierson. Mais cette liaison fut de courte durée (6 semaines environ).
… En outre de ces liaisons, M. Janvier en avait d'autres d'un autre genre, des dames de la société de la ville d'Evreux étaient amenées par lui à Paris, on louait un appartement au Grand-hôtel, le soir on dînait et généralement on présentait à la dame une jeune fille qui avait pour mission de l'initier à certains mystères amoureux qui lui étaient probablement inconnus. M. Janvier assistait à ces sortes de scènes, mais au préalable, il avait soin de faire prendre un masque à la dame pour qu'elle ne soit pas reconnue plus tard par la jeune fille.
Ces soirées, qui lui coûtaient des sommes énormes, l'avaient réduit à emprunter à des marchands d'argent…"

Registre BB1 de la préfecture de police. Fiche 47: Eugène de la Motte. 1872